Avoir un impact sur et en dehors du terrain pour Alexandre

Août 24, 2017 Non classé

L’équipe senior 1 masculine revient en régionale 2 cette saison avec pour ambition de remonter en pré-nationale. Au cours de la préparation qui a débuté ce lundi 14 août), nous vous présentons les joueurs composant l’effectif version 2017/18. Voici venu le temps de présenter la forte tête du groupe, Alexandre.

Septembre 2015. Alexandre Rubio arrive à l’entraînement du Saint Gély Basketball, jeune promu en Régionale 2. Dans quelques jours, ce jeune professeur de lycée y signera sa licence et sa mutation. Malgré un gros coup de chaud lors de la mi-temps de son premier, il est toujours là, deux ans plus tard. Il s’apprête, comme plusieurs de ses coéquipiers, à revivre une saison au deuxième niveau régional. A 29 ans, le vétéran du groupe va devoir apporter au groupe de Nicolas Perez son expérience largement construite dans le bassin lyonnais, où il a grandi. Il nous explique son parcours.

« J’ai commencé à 6/7 ans en mini-poussin au BALE St Genis Laval dans la ville où je vivais, en banlieue lyonnaise. J’ai joué et été formé dans ce club jusqu’en sénior. J’ai joué à tous les niveaux région et en cadet France grâce à une union avec d’autres clubs : l’Union Lyon Sud (un peu précurseur du CTC Lyon SO). J’ai grandi en voyant une équipe sénior jouer en N2 et N3 (peut-être une année en N1).

En sénior j’ai joué 2/3 ans à St Genis puis j’ai signé à Charpennes juste à coté de mon université. J’ai joué là-bas trois ans je crois. Titulaire avec l’équipe région, je m’entrainais avec la N3 et faisais parfois leur banc. Je jouais aussi avec l’équipe championnat de France de l’université Lyon1. C’était vraiment un championnat fun, avec que des jeunes joueurs de N2/N3 et des matchs un peu partout en France.

Puis j’ai commencé à travailler, je suis retourné jouer à St Genis Laval qui était alors en Région 3. Dans l’objectif de monter. Ce qu’on a réussi en fin de saison.
Après plus de 15 ans de basket non stop, j’ai coupé un peu. Surtout que mes premiers post de prof étaient loin de chez moi. J’ai joué 1 an et demi au foot américain. Mais je suis revenu au basket en championnat régional, cette fois, en Charente Maritime. Avant d’arriver à Saint Gély en 2015. »
Devenu incontournable dans le vestiaire de la salle Maurice Bousquet, Alexandre veut remonter en RM1 avec le SGB sur cette saison 2017/18. Mais pas seulement.
« L’objectif collectif est de montrer que la saison précédente était une contre performance malheureuse et que l’on a à cœur d’être une des équipes les plus compétitives de la région. Tout en faisant progresser des jeunes avec un potentiel intéressant formés au club. »
Utilisé au poste 1 en 2015/16, Alexandre a retrouvé le poste 2 la saison passée – même s’il a longtemps été blessé au genou – ce qui lui a permis de retrouver de l’impact au scoring notamment (13 points par match en RM1, meilleur marqueur de l’équipe). Avec le nombre important de joueurs sur les lignes arrières dans l’effectif version 2017/18, la meilleure main faible de la région pourrait même être utilisée en 3 sur l’exercice à venir. Dans tous les cas, il compte agresser les défenses adversaires par son drive redoutable. Sans oublier d’avoir un impact important dans la vie de groupe…
« Individuellement : je vais continuer à apporter beaucoup d’agressivité dans le jeu. Et en dehors du jeu, j’aimerais réussir à fédérer un vrai groupe, capable de vivre ensemble, de progresser et tout donner pour aller vers les victoires. »
Tout un challenge que l’on compte réussi d’ici quelques mois…

Les présentations des joueurs de l’effectif sénior 1 :

2 réflexion au sujet de “Avoir un impact sur et en dehors du terrain pour Alexandre”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.