A la découverte de Guillaume Bonato, le nouveau salarié du Saint Gély Basketball

05/07/2018

La saison 2017/18 s’est très bien terminée pour le Saint Gély Basketball. Mais elle n’a pas été de tout repos. Avec deux départs d’entraîneurs en cours de saison pour mutations professionnelles, nos éducateurs et dirigeants en place ont du redoubler d’effort. Rapidement, le club s’est orienté vers l’objectif de faire venir un éducateur qualifié pour continuer à développement notre encadrement. Après plusieurs rencontres, notre choix s’est porté sur Guillaume Bonato. Éducateur doté d’un CV bien rempli et de diplômes recherchés, il a officiellement signé son contrat le lundi 25 juin. Entretien.

Voilà 20 ans que tu es licencié FFBB. Peux-tu nous donner ton parcours dans le basket ?

Ma passion et mon métier m’ont amené à me déplacer. J’ai commencé le Basket à 10 ans à La Garde dans le Var jusqu’en U17. Je suis ensuite parti à Montpellier, en STAPS ou j’ai joué pendant 3 saisons à Frontignan (en Nationale 2, NDLR). J’ai également passé mes diplômes d’entraîneur avec le club de Saint-Jean-de-Védas ou j’intervenais pour le Mini Basket.

J’ai ensuite rejoint en Bretagne le CPB Rennes (Pré-nationale puis NM3) et Fougères (NM3). Au CPB j’entrainais plusieurs équipes puis j’ai été en Service Civique. J’ai ensuite été salarié de l’US Chateaugiron pendant 4 saisons, où mon équipe U15F a fini Championne Régionale en 2016.

Ces 2 dernières saisons, j’étais joueur (R2) et salarié à Saint-Just-Saint-Rambert dans la Loire. J’ai été Champion de la Loire en U15M et en tant que joueur en 2017.

Pourquoi t’être tourné vers le métier d’éducateur ? Quelles formations as-tu suivi ?

Depuis très jeunes, je souhaite travailler dans le sport et pouvoir transmettre ma passion du basket à tous. J’ai obtenu une Licence STAPS et mes diplômes d’entraineur à Montpellier. J’ai poursuivi avec un Master à Rennes, où j’étais formateur d’entraîneur et j’ai passé mon diplôme d’arbitre départemental. Enfin, dans la Loire, j’ai obtenu la Labellisation Formateur d’Arbitre et le certificat de qualification professionnelle (CQP) est en cours de validation. Il est important pour moi de continuer à me former afin de continuer à évoluer en tant qu’entraîneur

Pourquoi avoir accepté l’offre du Saint Gély Basketball ?

Ma femme et moi sommes parents depuis 7 mois maintenant. J’avais à cœur de trouver une structure familiale tout en ayant un projet sportif intéressant afin de pouvoir me projeter dans le futur. Saint Gély est totalement en accord avec mes souhaits.

Quelles sont tes ambitions pour cette nouvelle mission ?

J’interviendrai principalement sur le Mini Basket et les U15M. Au-delà du développement du niveau de pratique, je souhaite mettre en place plusieurs projet comme la labellisation École Française de Mini Basket, structurer l’école d’arbitrage, organisation de tournoi (3×3 et 5×5)… afin que chacun trouve sa place au sein de l’association.

Après être venu sur Saint Gély, avoir rencontré quelques membres du club, qu’est-ce que tu penses trouver au sein de notre association ?

Je suis ravi de rejoindre le club. Que ce soit les dirigeants ou les joueurs que j’ai rencontré, tout le monde m’a très bien accueilli et l’ambiance est très bonne. J’ai hâte de commencer la saison, que ce soit en tant qu’entraîneur et aussi en tant que joueur.

Guillaume à sa signature du contrat avec Patrice


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.